Apprentis d'Auteuil
Sens et Finances - Le journal de la Philanthropie d'avenir
Sens et Finances - Le journal de la Philanthropie d'avenir

Témoignage Claude Jullion : J’ai voulu faire de mon impôt un amplificateur de solidarité

Publié le 21/10/2011

claude-jullionJ’avais envie de faire profiter des jeunes, en plus de mes propres enfants, des fruits de ma réussite.

Redevable de l’ISF, j’ai utilisé mon impôt pour financer la création en 2009 de notre fondation « Papylou et Mamyta » abritée par Apprentis d’Auteuil.

Les circonstances de la vie nous ayant sensibilisés, mon épouse et moi, à la souffrance d’enfants en détresse affective ou en rupture de liens, nous avons décidé de nous investir dans l’aide aux plus petits et donner de l’espoir à ceux qui n’ont pas eu les mêmes chances que d’autres pour bien démarrer dans la vie.

En choisissant moi-même l’affectation des sommes que je dois au titre de l’ISF par des dons au profit de ma propre fondation, je me mets au service d’un bien-être collectif, celui d’enfants qui n’ont pas pu bénéficier de l’environnement familial, affectif, matériel, leur permettant de grandir en confiance, dans le respect d’eux-mêmes et des autres.

En finançant les projets que j’ai choisis, je suis créateur de valeurs pour ces jeunes : volonté, courage, éducation à la liberté et à la formulation de jugement personnel et indépendant.

En leur permettant de découvrir leurs talents et leur vocation, je les aide à prendre un meilleur départ dans leur vie professionnelle. En cela, je contribue à la solidarité nationale en faveur de l’emploi.

Et demain, une donation temporaire d’usufruit, me permettra de réduire ma base taxable d’ISF mais surtout ma fondation bénéficiera des loyers d’un de mes biens immobiliers.

Mon objectif n’est pas de réduire mes impôts. Il est d’être solidaire de l’enfance défavorisée. Je ne suis pas non plus méfiant quant à l’usage que ferait l’Etat des sommes que je lui verserais. Mais en tant qu’ancien entrepreneur, j’ai
l’habitude d’être acteur de la vie économique.

L’usage des outils fiscaux liés à l’ISF au bénéfice de ma fondation m’ont permis de faire de mon impôt un amplificateur de solidarité et de générosité. Je ne peux qu’inciter mon entourage familial, mes amis, mes relations… à s’engager dans la même voie.

Récemment

Dossier – Insertion professionnelle et insertion sociale, même combat pour notre jeunesse

Publié le 30/03/2017

Depuis plus de 150 ans, la fondation Apprentis d’Auteuil est au service de la jeunesse en difficulté. Sa longue expérience lui permet aujourd’hui de dépasser son strict cadre d’intervention, pour se mettre au service des NEET, ces jeunes en déshérence de plus en plus nombreux, et qu’il faut remobiliser. La méthode Apprentis d’Auteuil, avec un accompagnement […]

Sur le même sujet

Du simple don à la création de sa fondation

Publié le 30/03/2017

Il existe de multiples façons de donner aux œuvres caritatives. Vous pouvez effectuer de simples dons à des causes qui vous sont chères, ou, pourquoi pas, créer votre propre véhicule philanthropique. Le premier pas du philanthrope consiste souvent à faire de simples dons. Cela permet de se familiariser avec le fonctionnement des organisations caritatives et […]

Haut de page